Allocations et ressources

Pour les personnes de moins de 20 ans

L’AEEH – Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé

L’AEEH est versée à la personne qui a la charge d’un enfant de moins de 20 ans en situation de handicap. Elle permet de compenser les frais d’éducation et de soins apportés à l’enfant. Cette aide est accordée sur décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées de la Maison Départementale des Personnes Handicapées. L’AEEH est composée d’une allocation de base à laquelle peut s’ajouter un complément d’allocation. Il existe 6 catégories différentes de compléments dont le montant est progressif. L’attribution de l’un de ces compléments est liée au type de handicap et au coût financier supporté par les parents.

Le petit plus

Une Majoration Parent Isolé (MPI) est possible sous conditions pour les parents assumant à eux seuls la charge de leur enfant handicapé.

L’AJPP – Allocation Journalière de Présence Parentale

L’AJPP peut être versée au parent s’occupant à temps plein de son enfant gravement malade, accidenté ou handicapé. Cette allocation journalière peut vous être versée pour une période de 3 ans maximum et dans la limite de 22 jours par mois.

La demande se fait après envoi du formulaire cerfa n°12666 remplie par le médecin traitant et accompagné du certificat médical (sous pli confidentiel) à la CAF de votre ville.

Le petit plus

Une fois le délais de 3 ans passé, l’allocation peut se prolonger en cas de :

  • « Rechute ou récidive de la pathologie de l’enfant pour laquelle un premier droit à l’AJPP avait été ouvert »
  • « La gravité de la pathologie de l’enfant pour laquelle le droit à l’AJPP avait été ouvert nécessite toujours une présence soutenue et des soins contraignants »

Pour les personnes de plus de 20 ans

L’AAH – L’Allocation Adultes Handicapés

L’Allocation Adultes Handicapés est versée à une personne en situation de handicap de plus de 20 ans. L’AAH est une aide financière qui permet d’assurer un minimum de ressources. Elle est attribuée sous réserve de respecter des critères d’incapacité, de résidence et de ressources.

Cette aide est accordée sur décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées de la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Le petit plus

L’AHH vient en complément des autres ressources du bénéficiaire (pension d’invalidité, revenus d’activité professionnelle, revenus fonciers, pension alimentaire, intérêts de produits d’épargne imposables…).

La MVA – Majoration pour la Vie Autonome

La MVA vient en complément de l’AAH aux personnes handicapées qui occupent un logement indépendant. Dès lors que la personne handicapée perçoit l’AAH, les droits à la MVA sont ouverts automatiquement s’il respecte les conditions d’attribution. Aucune demande spécifique n’est à faire.

Le petit plus

La MVA se cumule avec l’APL (Aide Pour le Logement)

APL – Aides Personnalisée au Logement et aides sociales

Lorsqu’un résident entre en foyer, il contribue aux frais d’hébergement et d’entretien en payant la reversion. Elle est calculée en fonction de ses ressources, de sa situation professionnelle et familiale et des modalités d’hébergement. Il est possible pour le résident d’obtenir une « aide sociale » de la part du Département pour l’aider à financer les frais. Pour plus d’information, il peut se renseigner auprès de son établissement ou de l’assistante de service sociale de l’Adapei.

Prime d’activité

Comme tous les actifs, les travailleurs en ESAT peuvent bénéficier de la prime d’activité reversée par l’État. La demande se fait auprès de la CAF / MSA après 3 mois d’activité. Elle n’est pas imposable.

Pour tous

PCH – Prestation de Compensation du Handicap

La PCH est une aide versée par le Département qui vise à compenser les dépenses liées à la perte d’autonomie. Elle permet de financer certaines dépenses liées à votre handicap (par exemple, aménagement de votre logement ou véhicule, recours à une tierce personne pour vos actes de la vie quotidienne). C’est une aide personnalisée qui est adaptée en fonction de vos besoins.

Le petit plus

Le montant de l’aide varie en fonction des ressources et est attribuée à vie si l’état de santé ne peut pas s’améliorer.

id, non Donec quis, commodo venenatis, ipsum elementum lectus ante.