Sans expérience professionnelle

Comment évoluent les ressources d’une personnes handicapée jusqu’alors bénéficiaire de l’AAH et n’ayant jamais travaillé ?

Trois situations possible :

• Les personnes handicapées, dont le taux d’incapacité est de moins de 80 %, cessent automatiquement de toucher l’AAH  à 62 ans. L’ASPA, sous réserve d’en remplir les conditions d’attribution, la remplace.

Depuis le 1er janvier 2017, les personnes handicapées, dont le taux est supérieur ou égal à 80 %, et qui atteignent 62 ans après cette date, n’ont plus à demander le bénéfice de l’ASPA en priorité sur l’AAH. Elles bénéficient d’une continuité des droits à l’AAH après 62 ans sous réserve d’en remplir les conditions d’attribution.

• Les personnes qui ont eu 62 ans avant le 1er janvier 2017, et sont passées de l’AAH à l’ASPA, continuent à percevoir l’ASPA en priorité sur l’AAH. Dans certaines conditions, une AAH différentielle peut également continuer d’être versée en complément de l’ASPA.

felis sed suscipit libero id pulvinar Phasellus felis quis, accumsan