« Les familles ont besoin de se sentir soutenues, rassurées, orientées »

Pour répondre aux inquiétudes et aux besoins d’orientation des familles, l’Adapei de l’Ain a mis en place depuis le 18 mars une cellule d’écoute et d’assistance téléphonique.

Destinée aux usagers qui sont confinés à domicile et à leurs proches, l’Association apporte un soutien précieux pour traverser cette période éprouvante. Du lundi au vendredi, Chloé Bouton, intervenante sociale – accompagnée de l’une des psychologues de l’association qui se relaient – répondent aux familles.

« Ce confinement est une vraie perte de repère pour les personnes que nous accompagnons, comme pour leurs familles. Elles ont besoin de se sentir soutenues, rassurées, orientées. L’objectif est trouver ensemble des clés pour apaiser les situations qui se complexifient jour après jour. » explique Anne-Lise Charreton, psychologue.

Le soutien peut prendre la forme d’un accompagnent dans les démarches administratives, de techniques pédagogiques ou d’une orientation auprès de partenaires telles que la MDPH, la CAF ou les associations d’aide à domicile… Le lien est fait avec l’Éducation Nationale pour éviter au maximum le décrochage scolaire. Mais bien souvent, la cellule aide à évacuer les tensions et à mettre en place des routines dans l’enceinte familiale pour structurer et apaiser le quotidien.

« Nous sommes souvent impressionnés par les ressources que mobilisent les personnes en situation de handicap et leurs proches pour s’adapter à la situation. Elles ne mesurent pas tout ce qu’elles mettent en place pour transformer la réalité, pour que ce confinement devienne tenable » poursuit Anne-Lise Charreton.

Mais parfois le besoin de répit est nécessaire et des solutions d’urgence sont trouvées pour un accueil dans l’un des établissements « de repli » – foyer de vie ou institut médico-éducatif – de l’Adapei ou la mise en place d’aides éducatives à domicile. La cellule répond aussi aux besoins de liens avec les éducateurs ou les professionnels qui suivent habituellement les enfants ou les adultes.

« Nous les mettons en relation avec les équipes pédagogiques ou les psychologues de leur établissement. Il nous arrive aussi souvent de faire le lien avec d’autres jeunes de l’institut ou d’autres résidents qui leur manque ! »

Lorsqu’elle ne répond pas aux appels entrants, l’équipe prend des nouvelles des usagers et leurs proches pour s’assurer que tout se passe bien. Au total, les professionnels des établissements de l’Adapei ainsi que la cellule d’urgence ont passé ou reçu plus de 4000 appels sur les six dernières semaines.

« Cela ne compense pas le travail d’accompagnement mais cela permet un maintien du lien précieux entre les équipes éducatives, les enfants et adultes que nous accompagnons ».

La cellule téléphonique est joignable :
du lundi au vendredi, de 9h à 16h au 04 28 44 10 71

Donec felis Sed dictum vulputate, ipsum neque. Phasellus