IME et foyers : des solutions d’accueil d’urgence

Depuis jeudi 12 mars, le Gouvernement prend des mesures exceptionnelles pour limiter la propagation du virus Covid-19 et protéger la population, en particulier les plus vulnérables, dont nos usagers font partie.

Dans cette lignée, l’Adapei de l’Ain a dû fermer une majorité de ses établissements et services : les IME, les foyers, les ESAT et entreprises adaptées… Cette décision n’est pas simple à prendre mais elle est motivée avant tout par la protection de nos bénéficiaires. Néanmoins, certains de nos résidents n’ont pas de solution d’accueil ou de garde dans leur famille. Pour eux, l’Adapei a maintenu ouvert un Institut médico éducatif – Le Prélion à Péronnas – et quatre foyers d’hébergement : le Foyer Domagne à Ceyzeriat, le Foyer de Treffort, Le Foyer Les Quatre Vents à Bourg en Bresse et le Foyer Sous-Bois à Oyonnax.

La vie se réorganise sur ces cinq sites pour les accueillir dans les meilleures conditions.

A l’IME Le Prélion, qui ouvre ses portes à 40 enfants et adolescents sans relais familial, la priorité est de leur assurer bien-être, confort et sécurité. Ce dispositif d’urgence permet aux familles qui ne peuvent garder ou faire garder leur enfant d’assurer un service minimal d’accueil en internat.

« Ils sont originaires de l’un de nos quatre IME sur le département, ils ne connaissent pas tous l’établissement et le personnel encadrant : nous mettons tout en œuvre pour les rassurer et leur proposer des activités adaptées à chacun, dans la continuité de leur parcours. Nos professionnels éducatifs travaillent main dans la main dans cet objectif. » explique Christelle Creuzet, chef de service à l’IME Le Prélion.

L’institut met en place toutes les mesures nécessaires au respect des gestes barrière pour les enfants et les salariés.

« La température est prise deux fois par jour pour tout le monde, les lavages de mains au gel hydro alcoolique sont fréquents, aucune visite extérieure n’est autorisée. »

Dans les foyers d’hébergement, l’enjeu est d’accompagner le changement vers un nouveau lieu de vie et de proposer une palette d’activité pour répondre au confinement.

« Les foyers sont totalement confinés, aucune visite ni sortie est autorisée. C’est ce qui est le plus difficile à comprendre pour certains de nos résidents qui avaient la possibilité d’aller et venir en dehors de leur foyer. Nous proposons des activités pour occuper les journées : art plastique, karaoké, informatique… pour leur permettre de mieux appréhender cette contrainte. » explique Patricia Badel, Directrice territoriale. « Nous avons mutualisé le personnel entre les foyers, d’une part pour limiter le nombre de personnes circulant dans les établissements, mais aussi pour permettre à chaque résident de retrouver des éducateurs connus, qui vont les aider à trouver leur repère dans cette situation déstabilisante ».

A noter que nos services d’accueil à la vie sociale (SAVS) restent ouverts pour assurer une permanence téléphonique et ne pas perdre le lien (pas d’accueil physique).

Une cellule téléphonique d’assistance et de soutien aux familles de l’Adapei de l’Ain a été ouverte. Professionnels et parents du Conseil d’administration sont joignables du lundi au vendredi, de 9h à 16h au : 04 74 23 88 54 ou 04 74 23 88 44.

amet, Praesent luctus Lorem sem, commodo